Pixlyro

Non, je ne veux pas de 5G maintenant

Pourquoi investir dans du matos et des forfaits démesurés alors qu’on a ni réseau … ni réel besoin pour le moment ?

Lyro

Qui n’a pas entendu parler de la 5G à travers les multiples articles et autres publicités que l’on peut voir ici et là ? C’est un fait, la 5G est là et va permettre selon les dires des opérateurs (entre autres) de faire un grand bon en avant dans le domaine de la téléphonie mobile… Mais est-ce que la 5G va vraiment changer notre quotidien à l’heure actuelle ? Pas sûr pour ma part.

Qu’est-ce que concrètement la 5G ?

Sans entrer dans les détails techniques, la 5G est une nouvelle génération de réseau mobile qui est déployée en France depuis novembre 2020 et disponible chez la plupart des opérateurs. Ces derniers, ont, dès septembre 2020, participé à des enchères pour acheter des fréquences permettant de déployer par la suite leur réseau 5G sur des antennes (qu’ils doivent encore installer un peu partout). Ce nouveau réseau promet des débits proches de ce que l’on a en fibre optique, c’est à dire autour de 1Gb/s en descendant (download) et 300 Mb/s en montant (upload). De plus, les temps de latence (ping) seront grandement réduits , ce qui devrait permettre d’avoir une meilleure réactivité lors de nos usages : applications, jeux en ligne…

Pour vous faire une idée de l’amélioration du temps de téléchargement, il faudrait 3mn 20s pour télécharger un film HD de 30Go en 5G contre 17 minutes sur le réseau 4G selon Orange. Pour un album MP3, comptez 3 secondes en 5G contre 15 secondes en 4G.

Sinon ça vous arrive de télécharger en 4G des films de 30Go ? Moi pas perso… mais chacun son délire après…

Lyro, qui n’a pas de place sur son tel.

La 5G est aussi, mais surtout, pensée pour les objets connectés. A l’heure où l’on a de plus en plus d’objets du quotidien amenés à se connecter (montres, électroménagers …), ce réseau nouvelle génération a pour mission d’éviter une saturation des réseaux à terme et permettre leur bon fonctionnement avec des temps de latence faibles et des débits élevés. Il sera également utile pour gérer les voitures autonomes.

Boutique qui propose la 5G aux USA
Boutique aux USA qui fait la promo de la 5G

Pourquoi je pense que la 5G n’a pas d’intérêt…
pour le moment ?

La 4G fait bien le job

Aujourd’hui, nos téléphones fonctionnent la plupart du temps sur le réseau 4G. On ne va pas se mentir… les débits maximum que l’on arrive à atteindre sont loin d’être dégueu en temps normal. Personnellement, j’arrive régulièrement à atteindre sans trop de difficultés les 50Mb/s voire les 150Mb/s dans le meilleur des cas avec mon téléphone (Après, faut pas être chez Free hein ^^’). Pour regarder des vidéos sur Youtube, voir une série Netflix, suivre un live sur Twitch, surfer sur des sites web, écouter de la musique, ça me suffit largement. Pourquoi aller chercher à avoir le Gigabit seconde à tout prix pour ce genre de choses sérieusement ? Se la péter peut-être ?

La 4G est quasi partout, la 5G ne répondra pas aux soucis de couverture

96% du territoire est aujourd’hui couvert en 4G par au moins un opérateur

ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes)

En ce qui concerne la couverture réseau, d’après les derniers chiffres, les opérateurs couvriraient 96% du territoire en réseau 4G. On est donc plutôt pas trop mal couvert. En ce qui me concerne, il est assez rare que je perde la 4G, même dans des endroits un peu reculés. Et pour ce qui est des coins totalement paumés qui n’ont pas ou peu de couverture réseau, je doute sincèrement que ce soit la 5G qui réponde à ce problème là. Autant donc terminer le travail avec la 4G déjà et l’optimiser.

Les forfaits vont coûter cher au début

Au lancement de la 5G, les forfaits seront chers et pas vraiment attractifs. C’est en tout cas ce que Stéphane Richard, patron d’Orange estime. La raison à tout cela ? Un réseau très peu déployé et forcément le coût de l’investissement qui va avec, il en va sans dire. Et quand effectivement on regarde un peu les prix qui se profilent… ça ne fait pas vraiment rêver effectivement…

Comptez donc 25€ par mois minimum pour du 70Go, et engagement 12 mois pour le moins cher. Pour ce qui est du tout illimité, il faudra compter 80€ par mois… sachant qu’il s’agit ici du prix pour la première année… Sinon ce sera 40€ et 95€ respectivement. Pour un réseau quasi par déployé, faut être motivé !

Chez Bouygues… ce ne sera pas forcément mieux, pour ne pas dire pire…

Si on essaye de garder la comparaison avec Orange, on paye 27€ par mois pour 60Go (donc + cher de 2€ pour 10Go de moins) et le maximum possible est 120Go pour 55€ par mois. Toujours la première année, après ça augmente aussi (42€ et 70€). Et le pire, c’est que vous vous engagez 2 ans cette fois-ci. Bref, rien de très intéressant pour ma part.

Chez SFR, pas de prix à l’heure où je fais cet article, mais il faudra très certainement s’attendre à des tarifs similaires.

Seul Free semble s’orienter vers des forfaits qui conserveront le prix de la 4G, ce qui serait pour le coup très intéressant… enfin… peut-être. Parce que bon… quand on voit la qualité du réseau 4G actuel… pas certain que ce soit finalement une aubaine.

Autre solution… attendre fin 2021 où des bruits de couloir semblent indiquer une possible baisse, et/ou attendre de voir ce qui sera proposé dans les branches low-cost Sosh , B&You ou Red des opérateurs.

Oui je trouve le réseau Free mobile merdique encore fin 2020

Lyro qui en bavé avec Free Mobile en septembre 2020

A l’heure où j’écris ces lignes (fin 2020), le réseau 5G en France est quasi inexistant, tout comme le nombre de téléphones compatibles qui restent peu nombreux. Pourquoi nous faire tout un matraquage publicitaire pour une technologie peu présente sur le territoire et avec des forfaits plus couteux ? De l’attrape pigeons faut croire…

Cette communication autour de la 5G est surtout là aujourd’hui pour créer un besoin dont on a pas réellement…. besoin au final. Promettre du plus rapide, alors que c’est déjà rapide (quand on a la 4G ou la fibre), de la réactivité, alors que c’est déjà pas trop mal réactif, d’être plus connecté, alors que nos objets du quotidien sont déjà (trop) connectés et de l’écologie (dont on se demanderait presque ce que ça vient faire là) est du pur merchandising pour ma part.

Les avantages de la 5G d'après RED
Les avantages de la 5G selon RED SFR

La vraie utilité finale ?

Bon, en essayant d’être un peu objectif, la 5G aura quand même bien un intérêt… mais pas tout de suite à mon sens. A l’heure actuelle, le déploiement total est prévu pour 2030 (en tout cas c’est l’objectif fixé par l’ARCEP). Ça laisse donc le temps de voir les choses évoluer. Le réseau 5G aura pour mission d’éviter la saturation de la 4G à terme, puisque, de toute évidence, on va avoir de plus en plus d’objets connectés, des demandes grandissantes en terme de connectivité globale… Faudra donc bien absorber tout ça. D’ailleurs, le président de la Fédération Française des Telecoms croit en une saturation dès 2021

Pour les personnes n’ayant pas la fibre, la 5G peut s’avérer être une bonne alternative aussi. Pour avoir utilisé la 4G lorsque j’étais en galère de box, ça peut aider. La 4G fait bien le job certes, mais en terme de stabilité et réactivité, ça vaut clairement pas une connexion fixe. Si la 5G peut palier à cela (ce qui semble être la promesse), ça peut valoir le coup.

Enfin, lorsqu’on aura des voitures autonomes, ce qui ne semble pas pour être pour tout de suite, le faible temps de latence apportera certainement un vrai plus pour faire fonctionner correctement nos futurs moyens de locomotion. Tout comme les usines et autres entreprises qui auront besoin d’être hyper connectées. En attendant, pour le commun des mortels, et en toute lucidité, le besoin immédiat n’est pas là… et la 5G pour ma part, attendra encore un peu avant que je commence à y mettre des moyens dedans.

Si tu as aimé... tu peux partager et/ou commenter :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Voici d'autres billets qui vont peut-être t'intéresser